Sélectionner une page

Pratiquer la slow life : 5 pistes pour oser ralentir

par Mar 10, 2021Lifestyle0 commentaires

Vous vous sentez prise au piège ? L’impression omniprésente de ne pas avoir le temps de profiter ? Peut-être avez-vous aussi grandi avec le mythe de l’urgence : accélérer votre rythme de vie, afin d’en améliorer la qualité. Évidemment, pratiquer la slow life, c’est aller à contre-courant. Apprendre à ne rien faire, ce n’est pas très vendeur sur sa story Insta. Pourtant, en osant ralentir, vous allez raviver votre lien corps-esprit. Adoptez ce mode de vie et vous découvrirez ce qui est bon pour vous et pour la nature.

Pratiquer la slow life : faire une chose à la fois

Ralentir interroge nos valeurs en profondeur. Nous vivons dans une société qui encourage la croissance, la compétition et la productivité à tout prix. Nous devons être toujours plus rapides et plus performantes.

Vous avez le sentiment que si vous remplissez votre vie, elle sera épanouie. Vous voulez réussir à tout faire, et surtout à tout faire bien. Il existe plein de bons conseils et de bons plans sur les réseaux sociaux et dans les médias. Et vous devez tout tester absolument ! Vous n’allez quand même pas rester les bras croisés ce week-end.

Cependant, le problème réside dans le décalage entre ce que vous attendez de tout ça et ce que vous en retirez. 

Souvent, l’insatisfaction vous pousse à vouloir en faire plus. Vous avez l’impression de manquer de temps, mais vous pensez avoir trouvé l’activité qui vous permettra d’aller mieux. Vous êtes pris dans l’engrenage des drogués de l’action.

Pratiquer la slow life c’est entreprendre moins, mais mieux. Parce que quand tout va trop vite, on n’apprécie plus ce qui nous entoure.

En prenant le temps de faire une chose à la fois, nous reprenons contact avec nos sens. Nous savourons ce plat fait maison, nous écoutons nos enfants, nous sentons le parfum de notre conjoint, nous ressentons notre respiration, etc.

L’art slow : laisser émerger son côté créatif

S-organiser-pour-pratiquer-la-slow-life

Dans notre monde hyperactif, s’arrêter est synonyme de paresse. Vous n’avez ni le droit de prendre une pause ni le droit de renoncer à vos multiples activités (sauf si vous allez vous détendre dans un spa super tendance, histoire de poster un cliché sur vos réseaux préférés). 

Si vous descendez du train, vous allez passer pour le hippie de service, celui qui n’est plus du tout dans le coup. Vous allez sûrement culpabiliser, car vous êtes programmé pour le rendement je vous rappelle.

Pourtant, prendre le temps de s’écouter, de réfléchir et de se remettre en question sont les clés de la créativité. La lenteur est indispensable, l’esprit doit être clair et libre pour inventer. Si vous rêvez depuis longtemps de monter un projet, avant de vous lancer, il sera nécessaire de vous poser. C’est capital pour vous éclaircir les idées et éviter de partir dans tous les sens ou pire vous tromper de direction.

Le rythme slow : entrer en contact avec l’instant présent

Vous l’avez lu et relu, à force de planifier l’avenir et de ressasser le passé, vous ne vivez pas l’instant présent. Ce moment précieux où vous êtes pleinement conscient de ce qui se passe ici et maintenant. 

Mais comment être présent quand on court toute la journée, et qu’on doit gérer le boulot et le planning de toute la famille ? 

Mettez votre mental sur pause ! Vous pouvez toujours trouver quelques minutes pour vous arrêter et prendre quelques profondes respirations. 

Soyez présent à ce que vous faites à l’instant. Vous vous brossez les dents ? Soyez présent à cette activité, appréciez la fraîcheur dans votre bouche et ne laissez pas la suite de votre journée envahir votre esprit.

Reprendre contact avec le moment présent vous permet de vous connecter au monde qui vous entoure et à vous-même : les bruits ambiants, vos sensations intérieures, les gens qui vous entourent. 

Ainsi, vous mettez de côté le flot de pensées incessant qui vous tourmente. Cette petite voix intérieure qui cherche toujours à résoudre un problème ou à vous juger. Vous avez aussi remarqué que nous avons en permanence un souci à gérer ? C’est propre à la nature humaine. Notre cerveau fonctionne comme ça. 

En vivant consciemment votre vie, vous apaisez votre esprit, vous faites taire la petite voix. Vous verrez, les problèmes trouveront quand même une solution. Et vous serez beaucoup plus serein

L’attitude slow : apprendre à déconnecter

prendre le temps de pratiquer la slow life

Jurez-moi qu’il ne vous est jamais arrivé de consulter votre téléphone, alors que vous buvez un verre entre copains ou que votre enfant vous raconte sa journée. Juste un petit coup d’œil, afin de ne pas manquer un message important.

Vous aussi, il vous arrive de vous déplacez dans votre maison avec votre téléphone dans la main ? 

Et si en partant en soirée, vous constatez que vous l’avez oublié chez vous. Vous vous dites : « pas grave, je n’en ai pas besoin » ? Ou au contraire, vous rentrez le chercher dare-dare et vous informez vos amis de votre retard.

Mais comment faisions-nous avant ? Nous sommes devenus prisonniers de nos smartphones. Nous nous sommes laissés avoir, ils nous volent notre temps si précieux.

C’est le moment de vous rebeller ! Vous devez apprendre à déconnecter. C’est une question de survie.

Ralentissez, laissez votre téléphone et ses messages au fond de votre sac, ils peuvent bien attendre. 

Profitez du temps que vous passez avec vos proches et vos amis. À l’heure de la connexion ultra rapide, nous n’avons jamais été aussi déconnectés des autres et de nous-mêmes.

 

La conscience slow : oser méditer

Pratiquer la slow life en pleine conscience

Au risque de passer une fois de plus pour la hippie de service, je me permets d’insister. Il est urgent de vous mettre à la méditation.

La méditation n’est rien d’autre qu’un entraînement de l’esprit. Nous avons compris ces dernières décennies, l’importance du sport pour notre santé physique. Nous acceptons la nécessité d’entraîner notre corps régulièrement, afin de garantir son équilibre.

Mais que faisons-nous pour notre mental ? Nous le laissons crouler sous un flux d’informations diverses. Toujours en action à réfléchir ou à ruminer. 

Dès qu’un moment de libre se présente, hop on se branche sur la télé ou sur nos téléphones pour être sûr de ne rien manquer. Nous gavons notre cerveau d’informations la plupart du temps inutiles.

Il est pourtant nécessaire d’arrêter le courant de nos pensées, c’est le seul moyen de créer de l’espace pour trouver le calme. Notre esprit mérite qu’on lui prête de l’attention. Car, grâce à lui nous pouvons atteindre le bonheur.

Méditer c’est l’entraîner à y voir clair. Pas besoin de partir en Inde pour vous initier. 5 à 10 minutes par jour suffisent pour vous y mettre. 

Parfois, il peut être utile de suivre une méditation guidée, grâce à une application en ligne par exemple.

Osez méditer, asseyez-vous dans une position confortable et essayez. L’idée dans ce moment de calme est de prendre conscience de l’abondance de vos pensées. Ce flux est automatique pour tous et rien ne peut l’arrêter. C’est la nature humaine. 

Par contre, vous pouvez diriger votre attention sur votre respiration. En prenant conscience de votre respiration et en essayant d’y revenir chaque fois que votre esprit repart dans ses pensées, vous méditez. Vous pratiquez la slow life.

 

À vous de voir pourquoi vous êtes sur Terre. Pour vite vous lever, vite manger, vite aller travailler, vite aller chercher vos enfants, vite faire du sport et vite aller vous coucher ?

Ou alors avez-vous une plus belle mission dans votre existence, comme celle de vivre pleinement chaque instant ?

“Il y a plus à faire de la vie, que d’augmenter sa vitesse.”  

Gandhi 

Si vous partagez ces valeurs, c’est le moment de vous lancer. Pratiquer la slow life en choisissant une des pistes précédentes pour mettre du slow dans votre vie. 

Si l’article vous a plu, partagez-le pour que notre tribu grandisse et que nous soyons unis pour un monde local et durable.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux des news !

Je veux des news !

Ne manquez pas les derniers potins ! On vous tient au courant de la mise en ligne des vidéos et des articles de blog.

En échange de votre précieux email, nous vous offrons notre ebook gratuit : "Comment devenir végétarien même si on aime la viande".

Alors ça vous dit ?

Merci ! Vous êtes inscrit ! Votre e-book est en route vers votre boîte mail ! Pensez à vérifier dans vos spams, certains filtres sont parfois un peu sensibles. Si vous utilisez Gmail, vérifiez dans l'onglet "Promotions". Bonne lecture !

Share This